Pôle En Scènes

MARIE DE JONGH

Amour

Les artistes de la compagnie Marie de Jongh parlent d’amour et du temps qui passe. Un spectacle visuel, musical et sans parole, capable d’émouvoir les enfants comme leurs parents et grands-parents.
Portée par l’insatiable créativité de son directeur, Jokin Oregi, et lauréate de nombreux prix internationaux, la compagnie espagnole est une référence dans le monde du théâtre de geste. Parés de masques et de perruques, les cinq comédiens évoluent de l’enfance à l’âge adulte, transcrivent les couleurs de l’existence – et le sens du mot "amour" – à travers leur art de la gestuelle et de l’expressivité. Le théâtre est ici un lieu de rencontres muet au sein duquel toute la famille peut partager émotions et réflexions, questionnements et certitudes. Une ode à la curiosité et à l’acceptation des différences, un bijou théâtral qui touche droit au cœur.

Rencontre en bord de scène après le spectacle

Distribution

Dramaturgie et mise en scène Jokin Oregi
Mise en scène artistique, scénographie et costumes Élisa Sanz
Interprétation Ana Meabe, Andurina Zurutuza, Ana Martinez, Javier Renobales, Pablo Ibarluzea
Lumières Xabier Lozano
Musique Pascal Gaigne
Masques et accessoires Javier Tirado
Costumes Nati Ortiz de Zarate, Begona Ballesteros
Illustration Ane Pikaza
Son Edu Zalio

Partenaire(s)

Production Cie Marie de Jongh, Tartean Teatroa de Bilbao
Coproduction Théâtre Arriaga – Bilbao, Basauri Sozial Antzokia
Avec la collaboration du Théâtre Victoria Eugenia
Avec le soutien de Dpto de Cultura de Gobierno Vasco, DForal de Bizkaia, Instituto Etxepare, INAEM.

Autour du spectacle

BAS LES MASQUES !
Du lun. 10 au mer. 19 février
Pendant 10 jours, Pôle en Scènes propose aux petits comme aux grands de se prêter au jeu de
l’illusion en participant à un ensemble d’activités autour du masque et du costume.
Programme disponible en novembre 2019 sur pole-en-scenes.com
VERNISSAGE Exposition Zero-g
Mer. 12 février à 19h – Albert Camus
Julie Cherki capture l’apesanteur dans une série de mouvements dansés présentés en dyptique.
Exposition du mer. 12 février au jeu. 26 mars – Albert Camus (entrée libre et gratuite aux horaires d’ouverture du lieu)